Notre rêve: un bassin biologique de baignade

Publié le par LyGaMa


Cette piscine c'est notre rêve qui j'espère verra le jour. 
Le concept est très intéressant et écologique...



M comme maison :
   

"Piscine écologique, biologique, naturelle, bassin étang, baignade naturelle, étang de

baignade… les appellations sont nombreuses, le principe de fonctionnement unique : il

s’agit de proposer une piscine purifiée de façon naturelle. Comme dans un lac ou une

rivière, l’eau de la piscine biologique est nettoyée et régénérée en permanence par les

végétaux et micro-organismes qui y vivent. Ceux-ci ingèrent les déchets organiques et

éliminent ainsi les impuretés de l’eau. Les plantes, judicieusement choisies, varient en

fonction de la région d’implantation. Elles sont installées dans des bassins successifs qui

viennent compléter le bassin de baignade et agissent donc, en collaboration avec le

plancton, comme des filtres. Cette technologie brevetée, apparue il y a plus de quinze

ans, a déjà fait ses preuves en Suisse, en Allemagne et en Autriche et arrive aujourd’hui

en France où son succès s’affirme peu à peu. Parce qu’elle fonctionne sans chlore ni

aucun autre additif chimique, la piscine biologique n’a pas d’effet délétère sur

l’environnement et ne présente aucun risque pour l’organisme. Résultat : une baignade

agréable et douce, sans irritations ni yeux rouges. "



Suite de l'article disponible sur :  
link





Voici des sites qui donnent des renseignements interessants



Aquajardin, le jardin aquatique dans toute sa splendeur. plus précisément sur piscine.aquajardin.net


  Baignades naturelles - L'Internaute  


Construire soi même 
http://www.autoconstruction.info/La-Piscine-Naturelle.html 




 Et le livre indispensable pour commencer un tel projet: il est tout simplement génial et les explications sont simples mais détaillées.






D'autres livres qui paraissent interessants.


 










Je vous mets quelques photos, histoire de rêver. 






Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article